"ATTENTION ! DANGER DE TIR Passage interdit" le message paraît clair et pourtant... Il y a encore bien trop de personnes qui ne respectent pas ces panneaux.

 

 

Plusieurs fois par année, nous devons interrompre le tir en urgence, car une personne se trouve dans la ligne de tir. Les contrevenants répondent toujours la même chose, "je suis pressé, je ne veux pas rebrousser chemin, je ne pensais pas que c'était dangereux, j'ai le droit de passer..." Nous avons également plusieurs fois constaté que nos barrages avaient été décrochés, voire même vandalisés. Tous ces actes auraient pu être très lourds de conséquence. 

Une société de tir se doit de tout mettre en œuvre pour garantir une sécurité maximale, pour ses membres, mais également pour toutes les personnes, animaux et objets se trouvant à proximité de la zone de tir. 

Différentes zones sont clairement définies dans les environs de la ligne de tir et de la ciblerie. Afin d'éviter les accidents, les accès à ces zones sont barrés lors des tirs (et uniquement lors des tirs !). Au travers de chaque chemin est tendu une chaîne avec un panneau portant l’inscription « ATTENTION ! DANGER DE TIR Passage interdit » Il est donc strictement défendu de franchir ces barrières ! Il est également interdit de lever les barrages sans autorisation.

Nous sommes bien conscients que ces interdictions peuvent causer des désagréments, mais quand vous les voyez, faites demi-tour ! Si vous franchissez ces barrières, vous mettez votre vie en danger, vous risquez non seulement d’être touché directement par une balle, mais aussi indirectement par un ricochet ou un éclat de pierre. 

Ces barrages sont installés au maximum 1 heure avant et sont retirés 1 heure après les tirs. Lors de journée de tir complète (matin et après-midi), nous allons descendre les barrages pour la pause de midi et les remontons ensuite. Les chemins ne sont donc jamais barrés sans raison.

Si vous vous promenez dans les environs de Chantemerle, consultez notre plan de tir avant ! Ou imprimez le PDF... Et notez bien que les coups de feu s'entendent bien dans la forêt, il va donc de soi que les chemins sont barrés durant ces périodes.

Ces barrages sont placés selon l'ordonnance fédérale sur le tir hors service et inspecté par l'officier fédéral de tir régulièrement.